Sysmex Nederland
Menu

Solutions diagnostiques dans les cancers gynécologiques - mettre au grand jour ce qui doit être vu avec précision

Les tumeurs malignes affectant les organes reproducteurs féminins sont collectivement appelées "cancers gynécologiques". Elles représentent environ 1,4 million de nouveaux cas chaque année et sont responsables d'environ 700 000 décès par an dans le monde, les cancers du col de l'utérus, de l'endomètre et de l'ovaire étant les plus fréquemment diagnostiqués. [1]

La détection des cancers gynécologiques à un stade précoce, la précision du diagnostic et de la stadification ainsi que le traitement jouent un rôle essentiel dans le pronostic et la qualité de vie des patients.

Au cours des dernières années, les approches diagnostiques et chirurgicales sont devenues plus personnalisées et moins invasives. Ceci est principalement dû à l'établissement du concept du ganglion lymphatique sentinelle et à l'application accrue des tests de génétique moléculaire pour le diagnostic. Cela permet de mieux caractériser et de mieux comprendre le cancer, son comportement, son agressivité ainsi que le risque et le pronostic du patient, ce qui facilite le choix du bon traitement. 

Nous proposons une gamme de solutions basées sur des technologies de pointe en biologie moléculaire, qui soutiennent les professionnels de la santé et les patients tout au long du parcours de soins.

Détection

Une norme de stadification plus souple

Pendant le traitement de nombreux cancers gynécologiques, il est important d'évaluer si le cancer s'est propagé aux ganglions lymphatiques. Les premiers ganglions lymphatiques où les cellules cancéreuses sont le plus susceptibles de se propager sont appelés "ganglions sentinelles" (SLN). Une biopsie du ganglion lymphatique sentinelle permet de déterminer le "stade" du cancer et donc le plan de traitement individuel, si nécessaire. Grâce au système de localisation magnétique Sentimag® - Magtrace®, les ganglions sentinelles peuvent être identifiés efficacement tout en évitant les problèmes liés aux matériaux radioactifs. [2-3]

La procédure

Pour pouvoir identifier les SLN pendant l'opération, le chirurgien injectera une petite quantité (jusqu'à 2 ml) de traceur Magtrace® à proximité du lésion. Après l'injection, le traceur Magtrace® circule dans le système lymphatique et "marque" les SLN.

L'injection peut être effectuée jusqu'à 30 jours avant l'intervention chirurgicale ou dans la salle d'opération après une anesthésie. Pendant l'intervention chirurgicale, le chirurgien utilisera la sonde Sentimag® pour identifier les SLN marqués, qui seront prélevés et envoyés au laboratoire de pathologie pour analyse.

Avantage

Le traceur Magtrace® est une technique établie qui a été utilisée dans plus de 65 000 interventions chirurgicales dans le monde. Il offre plus de souplesse et de commodité aux patients et aux médecins, car il peut être injecté dans un délai de 30 jours.

Endomag®, Sentimag® et Magseed® sont des marques déposées de l'Union européenne d'Endomagnetics Ltd

Magtrace® est une marque déposée d'Endomagnetics Ltd au Royaume-Uni

Diagnostic

Diagnostic du cancer avec OSNA

La stadification du cancer est l'étape qui détermine le type et l'étendue du traitement d'un patient. Une partie essentielle de ce processus de stadification est l'évaluation du statut ganglionnaire.

Révéler l'ensemble du tableau

Le statut des ganglions lymphatiques est le facteur pronostique et le paramètre de stadification le plus important dans la gestion du cancer gynécologique. Que les ganglions lymphatiques soient atteints ou non, il guide les cliniciens dans leur décision quant à l'approche chirurgicale appropriée, à l'étendue de l'intervention chirurgicale et au type de thérapie supplémentaire éventuellement nécessaire.

Les méthodes histopathologiques actuelles présentent plusieurs limites qui ne permettent pas de fournir des informations diagnostiques fiables dans un scénario peropératoire ou qui manquent de sensibilité pour une stadification précise. Par conséquent, il existe un risque que de petites métastases ne soient pas détectées, ce qui entraîne des résultats faussement négatifs et un traitement inadéquat.

En revanche, l'OSNA (amplification de l'acide nucléique en une étape) permet une évaluation moléculaire rapide, sensible et standardisée des ganglions lymphatiques, ce qui permet de déterminer avec précision le statut ganglionnaire. En analysant l'ensemble du ganglion lymphatique, la méthode OSNA fournit une stadification précise et une base fiable pour des décisions de traitement adaptées au patient, même pendant une opération, si nécessaire - ce qui permet d'éviter un sous-traitement ou un surtraitement et d'améliorer la qualité de vie du patient.

OSNA in gynaecological cancer
Traitement

Le cancer de l'ovaire est généralement détecté à un stade avancé et constitue l'une des principales causes de décès dus aux cancers gynécologiques. Le traitement de ce type de cancer s'est amélioré au cours des 30 dernières années grâce à de meilleures approches chirurgicales et à une meilleure disponibilité des médicaments chimio thérapeutiques. C'est particulièrement le cas depuis l'introduction des médicaments à base de platine et, plus récemment, l'ajout des taxanes. Malgré ces améliorations du traitement, jusqu'à 30 % des patients ne présentent aucune rémission clinique et la majorité des femmes finissent par rechuter, généralement avec une maladie incurable [4]. Bien qu'une chirurgie efficace et le traitement de la maladie à un stade précoce soient associés à une meilleure survie, il est impossible de prédire quelle patiente progressera ou rechutera pendant ou après la chimiothérapie. Cette prédiction est essentielle car les patients qui sont résistants peuvent bénéficier d'une combinaison différente de traitements [4], y compris les thérapies ciblées modernes. 

Le développement des tests génétiques a permis de mieux caractériser et comprendre le cancer de l'ovaire, son comportement et son agressivité ainsi que le risque et le pronostic de la patiente, favorisant ainsi le choix du bon traitement.  

Les mutations germinales des gènes BRCA1 et BRCA2 entraînent un risque élevé de cancer de l'ovaire au cours de la vie. Elles représentent les facteurs de risque génétiques prédominants et les mieux caractérisés identifiés à ce jour pour cette maladie. Les gènes BRCA1 et BRCA2 sont impliqués dans près de la moitié des familles présentant deux cas ou plus de cancer de l'ovaire. Comme les gènes BRCA1 et BRCA2 codent pour des protéines qui interviennent dans la réparation de l'ADN, les tumeurs présentant des altérations dans l'un ou l'autre de ces gènes sont particulièrement sensibles aux agents anticancéreux spécifiques qui agissent en endommageant l'ADN. [5]

Une évaluation fiable du statut mutationnel de la tumeur est décisive pour sélectionner les patients cancéreux éligibles à une thérapie ciblée. Pour étudier ces modifications génétiques, les oncologues peuvent recourir à une variété de tests de génétique moléculaire, qui peuvent les aider à prendre des décisions de traitement personnalisées. Les diagnostics de précision sont essentiels pour sélectionner la bonne thérapie au bon moment pour le bon patient cancéreux.

Tests moléculaires pour la sélection d'un traitement

Les sondes CytoCell FISH (Fluorescent In Situ Hybridisation) ciblant les gènes MET, ROS1, CHD5, TOP2A et ZNF217 sont utilisées pour aider les pathologistes et les cliniciens à comprendre le comportement/agressivité des tumeurs et donc le pronostic des patients.

Visitez le site Web de CytoCell

BRCA1, BRCA2, TP53, PTEN, ATM, ATR et NF1 sont parmi les gènes mutés germinaux et somatiques les plus courants qui sous-tendent la pathogenèse du cancer de l'ovaire et qui peuvent être étudiés par des tests de séquençage de nouvelle génération (NGS). La solution Sysmex pour aider à caractériser le paysage génomique global du cancer de l'ovaire est le panel SureSeqTM Ovarian Cancer.

Visitez le site Web de SureSeq

Lisez deux récits de survivants inspirants

They share words of inspiration, hope and how their lives have been changed by this disease.

Elles partagent des mots d'inspiration et d'espoir et expliquent comment leur vie a été changée par cette maladie.

References

  1. Sung H, et al. (2021) Global Cancer Statistics 2020: GLOBOCAN Estimates of Incidence and Mortality Worldwide for 36 Cancers in 185 Countries. CA Cancer J Clin. PMID: 33538338

  2. Rzepka et al. (2014): Sentinel lymph node identification using a magnetic tracer for endometrial cancer: A pilot study. J Clin Oncol 32, 2014 (suppl; abstr e16550)

  3. Jedryka MA, Klimczak P, Kryszpin M, et al. (2020): Superparamagnetic iron oxide: a novel tracer for sentinel lymph node detection in vulvar cancer. Int J Gynecol Cancer, doi:10.1136/ ijgc-2020-001458

  4. Helleman J. et al., (2006) Molecular profiling of platinum resistant ovarian cancer. Int J Cancer 118(8):1963-71.

  5. Radu MR et al. (2021) Ovarian Cancer: Biomarkers and Targeted Therapy. Biomedicines. Jun 18;9(6):693. doi: 10.3390/biomedicines9060693.

Copyright © Sysmex Europe GmbH. All rights reserved.
Personnalisez vos paramètres

Nous utilisons des cookies pour vous permettre une utilisation optimale de notre site web et pour améliorer notre communication avec vous. Nous tenons compte de vos choix et nous n’utilisons que les données pour lesquelles vous nous donnez votre consentement.

* Peut conduire à des restrictions dans les contenus et l’expérience d’utilisateur
Détails sur les cookies
Cookies strictement nécessaires
Ces cookies contribuent à l’exploitation de notre site web en autorisant des fonctions de base, telles que la navigation sur le site et l’accès à des zones sécurisées de notre site web. Notre site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Cookies de statistiques
Ces cookies nous aident à comprendre comment des visiteurs interagissent avec notre site web, en récoltant des informations de façon anonyme. Ces informations nous permettent d’améliorer constamment notre offre.
Cookies marketing
Ils sont utilisés pour tracer des visiteurs sur des sites web. Ils ont pour objet de montrer des annonces pertinentes et attractives à chaque utilisateur et donc précieuses pour les éditeurs et les annonceurs tiers.