Sysmex Nederland
Menu
0 - 9
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

A

Adaptive cluster analysis system (ACAS)

Méthode Sysmex permettant d'évaluer les signaux cellulaires individuels durant la mesure et de déterminer la morphologie de la population à laquelle ces cellules appartiennent. Cette méthode permettant une plus grande flexibilité, la variation biologique entre les patients est prise en compte, induisant des résultats plus précis en termes de différenciation, notamment avec des échantillons pathologiques, où l'apparence morphologique des cellules est probablement altérée par la maladie.

Aged Sample Identifier

The use of the Aged Sample Identifier (a software feature that needs to be activated) on XN-Class analysers allows a reliable differentiation of samples with abnormal WDF scattergrams into truly pathologic samples or aged samples. This application effectively prevents false-positive flagging, especially with the ‘Blasts/Abn Lympho?’ flag, which leads to a smear rate reduction for such samples. It saves the effort spent on samples that are only old and allows focusing on the pathologic samples needing attention. Sysmex recommends using the Aged Sample Identifier in laboratories experiencing workflow challenges due to a high proportion of aged samples.

Albumin (ALB)

Albumin is a small soluble protein that is synthesized in the liver and contained in blood. Albumin is the most abundant protein in blood and serves as an important binding and transport protein. When kidneys are working correctly, they keep important elements such as albumin in the blood. Healthy individuals excrete only low levels of protein through urine on a daily basis. In contrast to this, albuminuria is a pathological condition with larger amounts (>30 mg/24 h) of albumin being present in urine over a longer period. This abnormal condition can be used for an early recognition of nephropathy. The early diagnosis of (micro-)albuminuria can prevent or postpone severe kidney damage.

Anémie

L'anémie se définit généralement comme une diminution du taux d'hémoglobine (Hg) en dessous de la limite inférieure normale. Les valeurs déterminant la présence ou l'absence d'anémie dépendent à la fois de l'âge et du sexe. L'hématocrite (Ht) est un paramètre connexe qui est également réduit en cas d'anémie. L'anémie est un symptôme, plutôt qu'une maladie, présentant une multitude de causes devant être clarifiées pour permettre la réussite du traitement.

Anémie microcytaire

B

Bacteria (BACT)

Healthy urine usually does not contain bacteria. However, some bacteria can be present if the urine sample was not collected under sterile conditions or if the person is suffering from a urinary tract infection. Bacteria can be differentiated into Gram-positive and Gram-negative bacteria, based on their cell wall composition. Depending on the type of the cell wall, they are susceptible to different antibiotics.

Basophils (Basophilic granulocytes)

Basophils are the white blood cells least represented in the peripheral blood and belong to the category of granulocytes. Similar to eosinophils, an increase in the basophil count often though not always points to allergy or parasitic infections. They function together with mast cells as effector cells in complex processes like chemotaxis or cell adhesion and fulfil an immune modulating role during allergic reactions.

Bilirubin (BIL)

Bilirubin is generated during the breakdown of haemoglobin which is mainly released during the degradation of old red blood cells in the reticuloendothelial system. It is then bound to albumin and transported through the blood to the liver.
Pathological processes that increase the concentration of conjugated bilirubin in plasma also lead to elevated levels of bilirubin in urine, such as fibrosis and swelling, or necrosis of liver cells.

C

CAPD fluid

Continuous ambulatory peritoneal dialysis (CAPD) is a dialysis involving the continuous presence of dialysate in the patient’s peritoneal cavity. CAPD fluid is analysed in order to rule out infection, which is the most common problem with peritoneal dialysis.

Casts

Urinary casts mainly consist of Tamm-Horsfall mucoprotein (THP). About 50 mg of liquid THP is excreted every day. Therefore, it is normal to find THP in urine.
Hyaline casts (Hy. CAST) are the most common types of casts in urine. They are cylindrical and appear almost transparent. Casts are a result of solidification of THP mucoprotein in the lumen of the kidney tubules. Hyaline casts can be found in urine due to dehydration, fever or vigorous exercise.
Pathological casts (Path. CAST) contain inclusions. They develop when particles – such as red blood cells or tubular epithelial cells – are present during the solidification process of THP. Particles adhere to the fibrillar protein network and get surrounded by it. These casts appear in urine when pathological processes take place in the kidney. Examples: Granular casts, cellular casts, waxy casts.

CBC-O

A new concept optionally embedded in the Extended IPU that becomes active if interferences in the measurement of red blood cells or related parameters (e.g. MCHC) are detected. This refers, for example, to cold agglutination, haemolysis or hypo-osmolarity. The algorithm delivers conclusive information about the cause of interference, suggests the replacement of the affected parameters with their counterparts from the RET analysis and automatically recalculates the RBC indices. In doing so, CBC-O relieves the laboratory by automating the workflow for certain problematic samples.

CCMH

La Concentration Corpusculaire Moyenne en Hémoglobine est calculée à partir de la Ht et Hb et reflète la quantité de Hb dans les globules rouges par rapport au volume cellulaire. CCMH[g/dL] = Hb/Ht. La plage de référence normale pour la CCMH est remarquablement constante durant toute la vie, et est en général assez étroite, avec des variations minimes.
La CCMH est également utilisée pour définir des populations normochromes, hypochromes et hyperchromes. Les cellules présentant une trop faible teneur en hémoglobine sont de couleur plus claire et ont une CCMH faible. Une CCMH élevée pour des raisons cliniques est rare et ne se produit virtuellement qu'en cas de cellules sphérocytaires (dues à la perte d'une membrane) ou nettement déshydratées. Les globules rouges hyperchromes présentent une concentration intracellulaire Hb par globule rouge inhabituellement élevée en raison de la perte volumique de la cellule.
La CCMH est traditionnellement utilisée pour contrôler la performance technique d'un analyseur.

Concept logiciel intégré

Système logiciel modulaire et évolutif, composé de différentes modules intégrés du logiciel (IPU, IPU Extended, parties à distance / Internet) avec une interface utilisateur harmonisée, pour couvrir le contrôle du flux de travail, la validation reposant sur des règles, les services système, et la mise en réseau des différents instruments ou solutions dans différentes disciplines ou localisations. Pour les dispositifs / espaces de travail dédiés à l'hématologie, la coagulation et l'analyse d'urine.

Connaissance clinique

Concerne la valeur ajoutée des paramètres ou leurs combinaisons, à la fois pour le diagnostic et le traitement/suivi, basée uniquement sur des données probantes.

Creatinine (CRE)

Creatinine is a breakdown product of creatine phosphate in muscles and depends on a person’s muscle mass. Creatinine is normally produced at a fairly constant rate (approx. 1 g of creatinine is excreted per day). Therefore, the creatinine concentration can be used to interpret results of spontaneously voided urine samples, which show variable dilutions, in a more consistent way.

Crystals

Crystals can take many different shapes in urine. They are formed if urine solutes – such as inorganic salts or organic compounds – precipitate. Most of the time, crystals are not significant for clinical findings unless the patient has metabolic disorders, calculus formation (also called ‘urolithiasis’), or if medication needs to be regulated. The most important crystals in this context are cystine, tyrosine, leucine and cholesterol.

Cumul des hauteurs d'impulsion

Méthode de Sysmex pour mesurer l'hématocrite (Ht)  L'Ht est un paramètre, consistant à mesurer le volume total ou cumulé de globules rouges pour un volume global de sang total, exprimé sous la forme d'un pourcentage ou d'une fraction (unité l/l).
Sur les analyseurs Sysmex, l'Ht est obtenu à l'aide de la technique d'impédance, à partir de la valeur cumulée des hauteurs d'impulsion des différentes cellules. Il est par conséquent mesuré et non calculé, comme c'est le cas pour les autres technologies.

Cytométrie en flux pour analyse d'urine

Technologie Sysmex utilisée dans les analyseurs d'urine des gammes UX- et UF-Series permettant la détection et la classification des cellules urinaires et des particules après un marquage avec des marqueurs de fluorescence propriétaires et exposition du flux cellulaire à la lumière laser.

D

Différentiel en 5 populations

Différenciation complète des globules blancs en cinq sous-populations principales qui apparaissent physiologiquement dans certaines concentrations dans le sang périphérique : lymphocytes, monocytes, éosinophiles, basophiles et neutrophiles. La capacité des analyseurs 5 populations à énumérer également les types de cellules les moins abondantes (monocytes, éosinophiles et basophiles) constitue une avancée notoire.
Les résultats sont exprimés en pourcentage de la numération totale des GB et en numérations absolues, celles-ci étant plus riches en informations : en cas de maladie, les rapports sont déformés et par conséquent, les numérations en pourcentage n'ont aucune signification en l'absence de valeurs absolues.
La principale différence avec la technologie différentielle en 3 populations est que l'identification cellulaire repose sur une analyse tridimensionnelle et non sur la seule taille de la cellule, ce qui permet d'identifier les cellules immatures et anormales, et ainsi de cerner la cause potentielle d'une maladie chez un patient.
Les derniers automates d’hématologie sont capables de classer les granulocytes immatures (IG) dans une sixième population et de les exprimer sous forme de numération en pourcentage de la numération totale des GB et en une numération absolue.

Différentiel en 6 populations

Le terme de « différentiel en 6 populations » désigne généralement le différentiel classique en 5 populations et la quantification supplémentaire de granulocytes immatures (IG) constituant la sixième sous-population de globules blancs. En routine, les analyseurs des gammes XN-L et XN Sysmex rapportent la numération IG en tant que paramètre diagnostique : exprimé sous la forme d'une numération en pourcentage de la numération totale des GB et en numération absolue.

Différentiels en 3 populations

Pré-différenciation des globules blancs en trois sous-populations. Le principal avantage d'une différenciation cellulaire automatisée est la rapidité, la précision accrue et une grande fidélité : par rapport à une numération différentielle manuelle reposant sur 100 cellules, l'analyseur automatisé compte en moyenne 15 000 cellules / échantillon.
Sysmex distingue les lymphocytes, neutrophiles et une population mixte se composant de monocytes, basophiles et éosinophiles. Couplée à d'autres technologies, la différenciation permet communément de distinguer les lymphocytes, les monocytes et la population mixte de granulocytes. Il est avantageux de pouvoir déterminer une population neutrophile distincte, les neutrophiles étant les tout premiers marqueurs de l'inflammation ou d'un état infectieux, avant les monocytes.

Diffusion de la lumière

Diffusion de lumière

Si un objet entre dans un faisceau de lumière, l'orientation de la lumière change. Ce phénomène est connu sous le terme de « diffusion de lumière » et survient à tous les angles de 0 à 360°. La détection de la lumière diffusée donne des informations sur la taille et la qualité de l'objet.
Une lumière diffusée vers l'avant (diffusion frontale à angle faible) permet d'évaluer la taille d'un objet. La diffusion frontale est influencée, outre par leur taille, par la forme des objets et leur indice de réfraction. La détection de ce signal lumineux passe traditionnellement par une diode photosensible rapide.
La lumière diffusée sur le côté (diffusion latérale à angle large) donne des informations sur la qualité intrinsèque d'un objet. Avec les cellules, la diffusion latérale de la lumière est influencée par la présence ou l'absence de granules. Ce signal lumineux implique l'utilisation d'un multiplicateur photosensible comme détecteur, son intensité ‒ par rapport à la diffusion frontale ‒ étant plus faible de quelques puissances de 10.

Digital imaging

DM

Abréviation de « morphologie numérique », mais également désignation des analyseurs de la gamme DM-series fabriqués par CellaVision AB.

Données sur des cellules myéloïdes immatures

Canal de mesure spécifique sur les instruments XE-2100 et XE-5000 destiné à la détection des cellules myéloïdes immatures. Cette fonction contribue à favoriser le marquage des cellules myéloïdes immatures telles que les blastes, considérés comme anormaux dans le sang périphérique.

E

Eosinophils (Eosinophilic granulocytes)

Eosinophils are in the granulocytes category because they are filled with granules containing different enzymes. They can move and phagocytise (roughly ingest) particles. As they kill parasites by releasing certain cytotoxic enzymes and are involved in hypersensitivity reactions, an increased eosinophil count is most likely associated with parasite infestation or allergy. Eosinophilia can also point to malignant diseases as it is evident in some types of neoplasia.

Epithelial cells (EC)

‘Epithelium’ is a general term for cellular tissue that wraps around certain surfaces. Inside the urinary tract, there are different types of epithelial cells: the squamous (Squa. EC) and the non-squamous epithelial cells (Non SEC). The non-squamous cells are further divided into transitional (Tran. EC) and renal tubular epithelial cells (RTEC).
Squamous epithelial cells (Squa. EC) are large, flat, irregularly shaped cells. They contain a small central nucleus and lots of cytoplasm. The cell edge is often folded over and the cell may be rolled up into a cylinder. It is normal to find squamous epithelial cells in urine. They come from the lower end of the urethra or from skin that the urine came into contact with during collection. As such, they may also represent a contamination typical for poorly collected mid-stream urine samples.
Transitional epithelial cells (Tran. EC, urothelial cells) vary in size and shape depending on their origin. They can come from the upper part of the urethra, from the ureters or the renal hilum. It is normal to find low numbers of transitional cells in urine.
Renal tubular epithelial cells (RTEC) are slightly larger than leucocytes and contain a large, round nucleus. They can appear flat, cube-shaped or as a column. They enter the urine from the tubule system of the nephrons. The presence of RTEC in urine indicates kidney problems.

Erythrocyte sedimentation rate (ESR)

A common, traditional laboratory test serving as a sensitive, yet non-specific marker of inflammation. It can serve to aid diagnosis, and manage and follow-up various autoimmune diseases, acute and chronic infections and tumours. The ESR is also used as a marker of the 'general physical condition' assessed together with the patient's clinical history and physical examination. Automated analysis of the ESR is facilitated with the XN Interrliner module, which can also be integrated into XN-9000/9100 configurations 'Sorting & Archiving' or 'Maximum Workload' including the tube-sorting process.

Évolutivité

L'évolutivité du concept XN permet la mise à niveau d'une solution tout en préservant la solution sur mesure. Cela s'applique aussi bien aux valeurs de productivité et cliniques qu'aux services professionnels.

Extended Inflammation Parameters

A set of haematological inflammation parameters that quantify and characterise particular lymphocytes (RE-LYMP, AS-LYMP) and the activation status of neutrophils (NEUT-GI, NEUT-RI). These diagnostic parameters provide additional information about the activation of the patients’ immune response and help clinicians monitor inflammatory conditions in more detail. They become available with licence activation on XN systems via XN-DIFF measurement. The use of WPC is of extra value here as it excludes malignancies reliably.

F

Fluide de lavage broncho-alvéolaire

Type de matériel d'échantillonnage de liquide corporel, typiquement pour des échantillons vétérinaires.

Fluorescence

Fluorochrome

Composé chimique qui peut se lier aux autres structures et montre un phénomène de fluorescence : après excitation avec une lumière d'une certaine longueur d'onde, une lumière d'une longueur d'onde quelque peu supérieure est émise par la molécule. Les électrons au sein de la molécule absorbent la lumière d'excitation (par ex. une lumière laser), sont élevés à un niveau d'énergie supérieur et dans un court laps de temps, retombent à leur niveau initial. À ce moment, ils libèrent la majeure partie du surplus d'énergie sous forme de lumière. Une petite partie de l'énergie est émise sous la forme d'une énergie thermique, par conséquent la longueur d'onde de la lumière émise est plus grande (moindre en énergie) que la longueur d'onde d'excitation. Les longueurs d'ondes excitables et émettrices dépendent des propriétés du fluorochrome.
Les fluorochromes sont utilisés pour marquer par exemple les composants cellulaires spécifiques (par ex. les acides nucléiques), la lumière fluorescente émise pouvant être mesurée. Un multiplicateur photosensible est traditionnellement utilisé comme détecteur. En d'autres termes, les fluorochromes peuvent servir de marqueurs pour ces composants cellulaires, permettant ainsi une analyse qualitative et quantitative, l'intensité de la lumière fluorescente étant proportionnelle à la quantité de composant spécifique, par ex. l'ARN et / ou l'ADN intracellulaires.

Fluorocytométrie en flux

Technologie Sysmex utilisée dans les analyseurs différentiels d'hématologie des gammes X-Class et XN-Class permettant la détection et la différenciation des cellules sanguines des trois lignées majeures après marquage par fluorescence et exposition laser dans une chambre de flux.

Flux de gaine

Focalisation hydrodynamique

Technologie Sysmex employée au sein des analyseurs d'hématologie et d'urine pour optimiser le comptage des cellules / particules ; au moyen d'un flux de gaine, les cellules ou particules sont séparées et alignées lorsqu'elles entrent dans l'unité de détection ou dans la chambre de flux, pour prévenir de manière efficace toute coïncidence ou recirculation des cellules  / particules.
Les GB changent notamment de forme quand ils sont exposés à une accélération rapide dans un liquide en suspension. Grâce à la HDF, le degré d'accélération est nettement moindre, ce qui permet de refléter plus précisément les véritables propriétés cellulaires.

Fonctionnalité cellulaire

En utilisant un système de réactifs ingénieux, les analyseurs d’hématologie de la gamme XN Sysmex permettent de différencier les cellules selon leur fonctionnalité, notamment dans les cas où la différenciation est difficile à établir du point de vue de la morphologie. La détection de la fonctionnalité cellulaire est basée sur la composition de la membrane lipidique de chaque cellule et permet de distinguer les cellules matures et immatures ainsi que les cellules réactives et malignes.
Les réactifs uniques des analyseurs XN permettent de tirer des conclusions sur
1.    la maturité d'une cellule,
2.    la malignité d'une cellule,
3.    l’état d'activation d'une cellule.

Full blood count

G

Glomerular filtration

Glomerular filtration is the first step in producing urine. The kidneys use this process to filter excess fluid and waste products out of the blood to eliminate them from the body.
The renal corpuscles filter about 1 L blood/min due to a pressure gradient exerted on the capillary walls. The resulting filtrate in the glomerular capsule containing water, glucose, amino acids, uric acid, urea, electrolytes, etc. is known as ‘glomerular filtrate’ or ‘primary urine’.

Glomerular filtration rate

‘Glomerular filtration rate’ (GFR) is the volume of fluid filtered from the renal glomerular capillaries into the Bowman's capsule per minute. In healthy adults, GFR is about 125 mL/min (i.e. approx. 150 L of primary urine are formed per day) and is an important indicator of kidney function.

Glucose (GLU)

The urine of a healthy person only shows trace amounts of sugar, i.e. glucose. Glucose appears in urine when the blood glucose level rises because of an abnormality of the glucose metabolism. The determination of glucose in urine has a high diagnostic value for early detection of disorders such as diabetes mellitus.

Granulocytes

A category of myeloid white blood cells characterised by the presence of granules in the cytoplasm. The granulocytes comprise the neutrophils, eosinophils and basophils. They make up the group of polymorphonuclear white blood cells as opposed to the mononuclear white blood cells (lymphocytes and monocytes).

In the body fluid modes of the Sysmex XN-Series and some of the X-Class analysers, the parameter 'PMN' is reported, covering the above mentioned granulocytic cells. Together with the parameter 'MN' covering the mononuclear cells it can help get an idea of the cause of a present infection or inflammation, for instance in CSF (cerebrospinal fluid) samples.

Granulocytes immature (GI)

La fluorocytométrie en flux permet l'identification des cellules immatures sur la base de leur teneur plus élevée en acide nucléique par rapport à leurs homologues matures. Elle ajoutait la numération des granulocytes immatures (IG) en tant que population distincte au différentiel GB. Cette numération IG inclut des promyélocytes, des myélocytes et des métamyélocytes mais pas les neutrophiles non segmentés.
La présence d'IG est toujours pathologique excepté dans la période postpartum immédiate et chez les nourrissons de moins de trois jours. La précision concernant la numération IG automatisée est nettement meilleure que les décomptes manuels au microscope et rend idéal le contrôle en série des patients, en éliminant par là même un décompte manuel et fastidieux.

H

Haemoglobin (BLD)

Haemoglobin is the iron-containing red blood pigment in red blood cells that enables the transport of oxygen in the body. The detection of haemoglobin in urine is due to either elevated haemoglobin levels or the presence of red blood cells in the sample. Elevated values of this parameter are an important symptom for injuries, crystals, glomerulonephritis, renal calculi, or urinary tract infections.

HbA1c (glycated haemoglobin A1c)

A long-term monitoring parameter used to control diabetics' medical status. It has become a frequently ordered test in medical labs nowadays because of the increase in lifestyle diseases such as diabetes. Automated HbA1c testing is facilitated with the Tosoh HLC-723 G11 Analyser, which can also be integrated into XN-9000/9100 configurations 'Sorting & Archiving' or 'Maximum Workload' including the tube-sorting process.

Histogramme

Des histogrammes (un type de diagramme) sont produits en représentant la taille (volume) de chaque cellule déterminée par la hauteur de l'impulsion générée lors de son passage par l'ouverture d'impédance ou en représentant d'autres signaux générés par les cellules enregistrées, comme la lumière à diffusion frontale ou latérale, ou la fluorescence, reflétant ensuite d'autres propriétés cellulaires, comme respectivement la taille de la section transversale, la complexité de la structure intracellulaire et la teneur en acide nucléique.
Plus d'une population cellulaire peut être évaluée et affichée simultanément (en général par ex. les RG et PLT ; courbes de distribution trimodales GB dans les analyseurs différentiels en 3 populations). Ces deux populations de cellules au moins sont différenciées l'une de l'autre par les fameux discriminateurs qui s'appuient sur la taille des cellules.

hypochrome / hypochromique

I

Immunocytométrie de flux

Analyse des cellules par cytométrie de flux médiée par les anticorps grâce à une différenciation des caractéristiques de surface ; ce terme est plus générique que « immunophénotypage » et peut être utilisé pour décrire par exemple la méthode de référence pour la numération des plaquettes (à l'aide des anticorps contre CD41/61), pour laquelle la numération des plaquettes de l'application PLT-F Sysmex sur la XN-serie montre une excellente corrélation.

Immunophénotypage

Analyse des cellules par cytométrie de flux médiée par les anticorps grâce à une différenciation des caractéristiques de surface ; ce terme est traditionnellement utilisé pour l'exacte différenciation des GB à des fins de diagnostic différentiel des troubles des GB, tels que les leucémies et les lymphomes.
Utilisé en association avec les plaquettes, il se réfère à une analyse approfondie comprenant l'état de l'activité, etc.

Impédance

La technique d'impédance (DC) repose sur la possibilité d'utiliser un champ électrique, créé entre deux électrodes de charge opposée, pour compter des cellules et déterminer leur taille.
Les cellules sanguines sont de piètres conducteurs d'électricité. Le diluant (réactif) dans lequel elles se trouvent en suspension pendant la numération est une solution isotonique, agissant comme un bon conducteur d'électricité. En conséquence, lors de son passage par une ouverture (étroite) entre les électrodes, chaque cellule en suspension dans le diluant augmente momentanément l'impédance (la résistance) électrique entre ces électrodes et génère une impulsion électrique proportionnelle à sa taille (volume).

Indice de production des réticulocytes

L'IPR traduit la réponse médullaire érytropoïétique chez les patients anémiques. Cet indice, plus qu'une simple numération RET seule, est utilisé pour évaluer l'adéquation de la réponse médullaire à l'anémie chez les patients. Il n'est pas utile en l'absence d'anémie.
L'IPR est défini comme suit : IPR = (RET% × Ht) : (0,45 × jours dans le sang). 0,45 représente l'hématocrite idéal dans la formule. A cet hématocrite idéal de 0,45, l'IPR est identique au pourcentage de réticulocytes, lequel est « idéalement »
d'environ 1 % chez les individus normaux en bonne santé. Chez un patient anémique présentant une bonne réponse médullaire, il convient que l'IPR soit supérieur à 2,0. Cependant, la conclusion inverse (si l'IPR est inférieur à 2,0, alors la réponse médullaire est considérée comme inadaptée)
n'est pas nécessairement vraie.
Un bon marqueur concernant la réponse médullaire à l'anémie est l'augmentation de la concentration
absolue en réticulocytes, ainsi qu'une augmentation marquée de la fraction de réticulocytes immatures (IRF).

Indice de répartition des globules rouges

Paramètre automatisé fournissant une information sur le degré de variation de la taille des globules rouges (GR) : l'IDR est une mesure quantitative de la variabilité de la taille des globules rouges, indiquée sous la forme IDR-DS et IDR-CV.
Un IDR élevé indique une variation anormale de la taille de chaque globule rouge, appelée anisocytose et observée au microscope. L'IDR contribue à différencier les anémies présentant des indices érythrocytaires similaires.

Indices érythrocytaires

Les paramètres NFS, le VGM, la TCMH et la CCMH, qui sont associés aux globules rouges, sont couramment désignés comme indices érythrocytaires. Associés à l'IDR, les indices sont utilisés pour réduire les causes probables d'anémie chez un patient particulier. La CCMH est un marqueur précoce et sensible, la TCMH et la CCMH plongeant avant la transformation microcytaire des GR.

Information-processing unit (IPU)

Software component (with hardware) that is steering/running the Sysmex analysers. With XN-Series, the IPU offers a range of standard applications for the 'analysis' step. They can be interwoven with the Extended IPU applications for advanced functionalities.

Intelligence

Les solutions de laboratoire Sysmex sont contrôlées intelligemment par un concept de logiciel intégré. Il permet d'harmoniser et de standardiser l'interaction entre l’échantillon physique et le flux des données. Dans un système unique ou dans plusieurs zones de travail, y compris au sein d’un réseau multi-sites.
Toutefois, nous offrons bien plus qu'un logiciel, notamment les services de la Sysmex Academy, des formations numériques et des ateliers éducatifs sur site ainsi que des conseils.

IPF (fraction de plaquettes immatures)

IPU Extended

Composant logiciel pour la standardisation et le contrôle du flux de travail et la synchronisation des flux d’échantillons, de commandes et de données (par ex. validation technique avancée reposant sur des règles). Avec la gamme XN, l’Extended IPU offre une vaste gamme d'applications standard et optionnelles pour les étapes pré-analytiques, analytiques et post-analytiques, ainsi qu’une gestion de la zone de travail qui inclut des outils destinés à standardiser la validation technique et biomédicale et d'autres visant à optimiser le flux de travail.

K

Ketones (KET)

Ketones in urine indicate increased fat degradation in the body. This can be caused by an insufficient supply of energy from carbohydrates. During the degradation of fatty acids, intermediary compounds called ‘ketone bodies’ (acetoacetic acid, s-hydroxybutyric acid and acetone) are formed in the liver. Ketones can be detected in urine when increased fat degradation takes place and is particularly important in checking metabolic decompensation in diabetes mellitus.

Kidneys

The kidneys are two bean-shaped organs in the renal system. They perform essential functions, including the regulation of water and electrolyte balance, and the filtration and elimination of metabolic waste products (e.g. urea, uric acid and ammonia), medications and toxic substances. Kidneys also secrete hormones that help produce red blood cells (via the hormone erythropoietin, EPO), regulate blood pressure (via production of renin) and promote bone health (calcium absorption via conversion of calcidiol into calcitriol).

L

Laser à diodes

Laser semi-conducteur

Type de laser (également appelé « laser à diode ») utilisé dans les cytomètres en flux de dernière génération pour l'hématologie et l'analyse d'urine.
Contrairement aux lasers à gaz utilisés précédemment, ces lasers consomment moins d'énergie (ils fonctionnent traditionnellement dans un spectre de lumière rouge) sont plus rapidement opérationnels (le démarrage du système est rapide) et ont une plus longue durée de vie.

Leucocyte esterase (LEU)

Leucocyte esterase is an enzyme produced in white blood cells – to be more precise, in granulocytes. Detection of leucocyte esterase reveals the presence of granulocytic leucocytes. Elevated values of this parameter are an important symptom for inflammatory diseases of the efferent urinary tract and kidneys.

Lymphocytes

Lymphocytes originate from the lymphoid lineage (as opposed to the myeloid lineage). Lymphoid cell development is not restricted to the bone marrow and takes place in primary and secondary lymphoid organs.

Lymphocytes defend the organism against infection by distinguishing the body’s own cells from foreign ones. Molecules recognised by the body as foreign are known as antigens. Each lymphocyte is only stimulated by one specific antigen. When lymphocytes recognise this antigen, they produce chemicals to fight it.

There are three main types of lymphocytes: B lymphocytes, T lymphocytes and natural killer (NK) cells. Lymphocytes belong to the mononuclear white blood cells. Although compared to other white blood cells all lymphocytes are small and round without granules, there is a large variety of different subtypes, and distinguishing between them morphologically is tricky.

Reasons for an increased lymphocyte count include infection or inflammation, as well as certain types of malignancies, especially haematological malignancies. Despite giving an absolute and relative lymphocyte count, several flags on Sysmex analysers can point to suspicious lymphocytes for which, if present, a follow-up test should be performed.

M

macrocytaire

Marquage

Messages d'alerte résultant d'un système d'analyse sophistiqué (numération différentielle complète) qui permet l'identification qualitative de cellules immatures et anormales.
Le marquage contribue à une meilleure rentabilité temps -coût en réduisant de manière drastique la nécessité de réaliser un décompte manuel et en suggérant aux professionnels de santé de chercher une pathologie spécifique au moyen des alertes générées. La microscopie manuelle jouera alors un rôle critique dans l'enregistrement de toute caractéristique morphologique notable et la confirmation de la présence de populations de cellules anormales identifiées par l'analyse automatisée comme suspectes et marquées à l'attention de l'opérateur.
On trouve aussi des alertes dans les analyseurs prédifférentiels, lesquelles indiquent des numérations anormalement élevées ou basses et une faible fiabilité des résultats, par ex. en raison d'interférences.

MCDh (Micro Chromatic Detection for hematology)

Nom de marque des réactifs de coloration sans méthanol fabriqués par la société RAL Diagnostics, utilisés dans l'automate de coloration RAL et l'automate de coloration semi-automatisé RAL pour colorer les frottis sanguins.

Modularité

La modularité du concept XN permet une solution sur mesure. Cela s'applique aussi bien aux valeurs de productivité et cliniques qu'aux services professionnels.

Monocytes

Monocytes belong to the mononuclear cells like lymphocytes do, but they originate from the myeloid lineage, which cells are produced in the bone marrow.

Monocytes play a key role in the immune response. They can quickly move to infection sites and differentiate into macrophages and dendritic cells to provoke an immune response. Cells of the monocyte-macrophage system can engulf foreign particles and break them down to antigens, which they can then present at their surface.

Automated monocyte counts are available as the ratio of monocytes to the total number of white blood cells counted or as an absolute count. An increased monocyte count may be indicative of various disease states, e.g. chronic inflammation or infection, but it may also occur in malignant diseases such as chronic myelomonocytic leukaemia.

Monocytosis Workflow Optimisation (MWO)

La MWO intégrée dans l’Extended IPU offre un concept visant à distinguer la monocytose réactive d'une monocytose d'origine possiblement maligne. Le concept de MWO contribue à diminuer le nombre d’examens de frottis sanguins superflus tout en optimisant la détection de la CMML et en améliorant le flux de travail du laboratoire.

Morphologie numérique

Technologie / méthode utilisée pour différencier les cellules colorées d'un frottis sanguin ou d'une lame de cytospine en capturant et reconnaissant une image, à l'aide d'une technologie de réseau de neurones artificiels. Les images haute résolution des cellules sont présentées sur un écran pour validation ou classification ultérieure, en vue d'une transmission et d'une consultation en ligne des résultats par d'autres experts.

N

Nephron

A nephron is the microscopic structural and functional filtering unit of the kidney. Each kidney is made up of over one million nephrons that cleanse the blood and balance the constituents of the circulation. A nephron consists of a renal corpuscle, a sophisticated renal tubule system and the associated capillary network.
Nephrons process the blood supplied by afferent arterioles via glomerular filtration, tubular reabsorption and secretion. Many processes take place in different parts of the nephron before the filtrate (primary urine) is modified into the final product referred to as ‘urine’.

Neutrophils (Neutrophilic granulocytes)

Neutrophils belong to the category of granulocytes. They play an important role in immune defense and are the first immune cells to arrive at a site of infection – usually within an hour. This happens through a process known as chemotaxis. Neutrophils can phagocytise other cells such as bacteria, which seem harmful to the organism. Yet they will not survive the act themselves. Pus consists mainly of dead neutrophils and digested bacteria. The absolute and relative neutrophil count can provide some information for diagnosis and monitoring of infections and is also taken into account during chemotherapy. An increased neutrophil count can also be found physiologically in non-pathological situations, e.g. after stress or in smokers.

Nitrite (NIT)

Nitrite is the result of nitrate reduction. Various bacteria that cause urinary tract infections (UTI) produce enzymes that turn nitrate into nitrite. The presence of nitrite in urine is an indirect confirmation of bacterial infection (bacteriuria). Common microorganisms that can cause urinary tract infections, such as Escherichia coli, Enterobacter, Citrobacter, Klebsiella, and Proteus species, produce enzymes that reduce urinary nitrate to nitrite.
A negative NIT test strip result does not exclude a urinary tract infection because there could be bacteria present which do not produce nitrite. Therefore, nitrite is specific but not sensitive for UTI. Furthermore, with strong bacterial growth, nitrite may eventually be degraded to nitrogen, which means that remaining nitrite levels in the sample may be below the limit of detection.

Non-reactive disease (neoplastic disease, malignant disease)

normochrome

normocytaire

L'anémie normocytaire peut être provoquée par une baisse de production des GR, une destruction accrue des GR ou une perte de sang. La NGR est certes basse, mais la taille et la teneur en Hg des cellules sont normales.

Numération absolue

Principe de décompte des cellules sanguines utilisé dans les analyseurs Sysmex : les décomptes des cellules sanguines sont déterminés à partir du nombre d'impulsions générées dans un volume de sang spécifique. Cette approche présente l'avantage de ne pas nécessiter d'étalonnage pour chaque utilisateur final.

Numération des lymphocytes à haute fluorescence

Paramètre de recherche indiquant la présence de lymphocytes à haute fluorescence, qui représentent des cellules activées (lymphocytes B sécrétant des anticorps / cellules plasmatiques) si les pathologies hématologiques systémiques peuvent être exclues.

Numération formule sanguine (NFS)

Analyse hématologique classique reposant sur 8 paramètres comprenant les numérations de GR, GB et PLT + détermination des valeurs Hg, HCT, VGM, TCHM, CCMH.

Numération relative

Les analyseurs reposant sur ce principe de numération établissent le décompte des cellules sanguines à partir du nombre d'impulsions générées au cours d'une période donnée. De tels systèmes sont sujets à erreurs en raison de l'obstruction de l'ouverture. En d'autres termes, il est nécessaire de les étalonner régulièrement.

P

Paramètre(s) avec alerte

Paramètres fournissant des informations pertinentes d'un point de vue diagnostique, en plus des paramètres principaux ou en rapport avec ceux-ci, destinés à une utilisation interne au laboratoire, en vue de valider des résultats et de faire un bilan diagnostique. Les résultats de ces paramètres ne sont pas destinés à être transmis directement, par ex. aux services hospitaliers ou cliniciens. En revanche, les résultats diagnostiques de ces derniers en rapport avec les paramètres principaux peuvent l'être.

Paramètre(s) de recherche

Paramètres fournissant des informations pertinentes d'un point de vue diagnostique, en plus des paramètres reportables / diagnostiques ou en rapport avec ceux-ci, destinés à une utilisation interne au laboratoire en vue de valider des résultats et faire un bilan diagnostique. Les résultats de ces paramètres ne sont pas destinés à être transmis directement, par ex. aux services hospitaliers ou aux cliniciens. En revanche, les résultats diagnostiques de ces derniers en rapport avec les paramètres diagnostiques/ reportables peuvent l'être.

Paramètre(s) diagnostique(s)

Paramètres fournissant des informations pertinentes d'un point de vue diagnostique au cas par cas, sensées être transmises aux cliniciens et services ou médecins affiliés extérieurs au laboratoire / hôpital.

Paramètre(s) principal (aux)

Paramètres fournissant des informations pertinentes d'un point de vue diagnostique au cas par cas, sensées être transmises aux cliniciens et services hospitaliers ou médecins affiliés extérieurs au laboratoire / hôpital.

Paramètre(s) reportable(s)

Paramètres cliniques avancés

Paramètres avancés sur certains analyseurs d'hématologie Sysmex : IG, RET-He, IPF, NRBC, paramètres avancés d'inflammation, cellules souches XN ; ils offrent une valeur ajoutée par rapport à l'analyse d'hématologie classique et une base permettant de générer une valeur clinique.

pH

The pH describes how acidic or alkaline a substance is based on the hydrogen ion concentration. If urine is persistently acidic or alkaline, this can indicate a disturbed acid-base balance. Persistently alkaline pH values point towards urinary tract infection. For microscopy, it is good to bear in mind that at pH levels above 7, cells can lyse faster than under normal (slightly acidic to nearly neutral) conditions.

Plaquettocrite ou indice plaquettaire

Paramètres plaquettaires, par analogie à hématocrite, mais calculés à partir du VPM et de la numération PLT (PCT = VPM x PLT).

PLT-F

Application concernant les valeurs cliniques, disponible en option sur les analyseurs de la gamme XN-series, et destinée à mesurer les plaquettes, grâce au marquage de fluorescence spécifique avec un degré de précision et de fidélité élevé également dans la plage thrombocytopénique. Il a été démontré une très bonne corrélation avec la méthode de référence (CD41 / 61).
PLT-F détermine également la fraction de plaquettes immatures (IPF) traduisant l'activité médullaire thrombocytopoïétique, en faisant ainsi un outil particulièrement utile pour détecter les thrombocytopénies et leurs causes éventuelles.

Polymethine

Groupe de composés utilisés (outre leur vaste utilisation industrielle) comme marqueurs fluorochromes des cellules supravitales, et associés à l'utilisation d'un laser à diodes comme source lumineuse dans les dispositifs d'hématologie et d'analyses d'urine Sysmex (utilisation propriétaire Sysmex).
Ces composés présentent plusieurs avantages : leur absorption maximale peut être modulée sur mesure pour répondre à la longueur d'onde laser exacte, la perméabilité des cellules et du noyau peuvent être adaptées et l'affinité aux composants cellulaires spécifiques, tels que des acides nucléiques, peut être générée selon les besoins ‒  par des changements de la structure moléculaire. Les polyméthines présentent un excellent rapport signal- bruit, sont décomposées facilement dans les déchets aqueux, et en termes de mutagénicité, sont décrites comme sûres par rapport aux autres fluorochromes se liant aux acides nucléiques.
Dans les analyseurs X-Class et XN-Series, plusieurs agents différents contenant de la polyméthine sont utilisés pour des analyses de différenciation spécifiques des cellules matures et immatures de l'ensemble des trois lignées cellulaires.

Primary urine

Primary urine is the fraction of blood plasma, which is filtered out by renal corpuscles. Due to the massive blood supply to the kidneys and the large number of glomerular filtration units, the body produces about 150 litres of primary urine daily. Approximately 99% of primary urine is reabsorbed through the tubule epithelium so that only 1.8 litres have to be excreted every day. The components of primary urine correspond to the composition of protein-free blood plasma.

Procédé de détection de l'hémoglobine SLS (sodium lauryl sulphate)

Procédé de mesure Sysmex, exempt de cyanure, permettant la détection d'Hg, fournissant des résultats particulièrement fiables grâce à la lyse efficace des GR, des GB et des lipides, entraînant une réduction des interférences potentielles.

Productivité

Optimisation et harmonisation des processus de laboratoire intégrés, axées sur le coût total de la propriété et leur contribution dans l’obtention de résultats rapides et de grande qualité.

Protein (PRO)

Most proteins are normally contained in blood because they are too large to fit through the glomerular membrane. However, if these filters are damaged, proteinuria – the presence of protein in urine – can occur. Protein in urine is a frequent symptom of renal diseases, but it is not very specific. Protein levels in urine can be temporarily increased due to exercise, fever or stress.

R

Reactive disease

Red blood cells (RBC)

Red blood cells deliver oxygen to the body’s tissues by travelling through the circulatory system. They are round, smooth and have a red tinge. If red blood cells appear in this intact shape, they are called isomorphic or eumorphic and do not come from the glomerulus. If red blood cells become damaged, they are called dysmorphic red blood cells. Their deformation occurs when they pass through the glomerular structures of the kidney, but it can also happen when they are exposed to urine for a prolonged time. The term for pathological dysmorphic red blood cells is ‘acanthocytes’. Their presence can indicate a glomerular disease such as glomerulonephritis.
If there are a few red blood cells in urine, this can be considered normal. A high number of red blood cells, however, can indicate the presence of injuries, crystals, renal calculi or urinary tract infections.

Renal corpuscle

The renal corpuscle is the site of the filtration of blood plasma. It consists of the glomerulus, and the glomerular capsule, or ‘Bowman's capsule’. Afferent arterioles form a network of high-pressure capillaries called the ‘glomerulus’. The tuft of glomerular capillaries filters the blood based on particle size and the filtrate is captured by the surrounding cup-shaped chamber, the Bowman’s (glomerular) capsule.

Renal tubule

The renal tubule is a long and convoluted structure that emerges from the glomerulus and is divided into three main parts based on function: the proximal convoluted tubule, the loop of Henle (with descending and ascending limbs) and the distal convoluted tubule. After passing through the renal tubule, the filtrate continues to the collecting duct system.

Répétabilité

Liée à l'imprécision : mesures en série répétées dans les mêmes conditions.

Répétition du test  / commande / analyse

Nouvelle mesure automatisée d'un échantillon en vue d'obtenir des résultats d'analyse lors de l'occurrence de certaines erreurs de l'analyseur (par ex. pression, température...) durant la mesure initiale.

Reproductibilité

Liée à l'imprécision : mesures en série répétées du sang témoin dans des conditions modifiées : autre opérateur, autres lots, autre laboratoire.

RET-Y

Valeur dérivée à partir du scattergramme des RET en vue de déterminer la valeur RET-He, qui reflète l'hémoglobinisation de la population de réticulocytes.

Reticulocyte haemoglobin equivalent (RET-He)

Application concernant les valeurs cliniques, disponible en option sur les analyseurs de la gamme XN-series, destinée à quantifier et différencier les réticulocytes en fonction de leurs stades de maturité (HFR, MFR, LFR), grâce à un marquage de fluorescence spécifique. Une numération optique des plaquettes (PLT-O) peut également être fournie.
RET définit également la fraction de réticulocytes immatures (IRF=HFR+MFR) et l'équivalent de la concentration en hémoglobine dans les réticulocytes (RET-He), évaluant ainsi et la quantité (activité érythropoïétique) et la qualité (synthèse et intégration de l'hémoglobine) des GR nouvellement formés. Ce paramètre est important dans les diagnostics différentiels de l'anémie. RET-He est également un indicateur précoce en cas de changements dans l'hémoglobinisation des GR, ce qui est utile par ex. dans le suivi thérapeutique.
Sur les instruments XE-series, XT-4000i et XT-2000i, « RET » désigne le canal des réticulocytes fournissant les valeurs susmentionnées, en partie de façon standard et en partie de façon optionnelle.

S

Scattergramme

Les scattergrammes (un type de diagramme) sont générés en représentant pour chaque cellule comptée deux signaux différents enregistrés par opposition l'un à l'autre. En d'autres termes il s'agit d'une analyse bi-dimensionnelle. Les signaux peuvent être obtenus à partir d'une impédance volumétrique, une énergie électromagnétique à haute fréquence, des techniques optiques (une lumière à diffusion latérale et frontale) et de marquage cytochimique (fluorescence à diffusion latérale).
Il est possible d'évaluer et d'afficher plus d'une population cellulaire simultanément. Au moins ces deux populations distinctes de cellules sont différenciées l'une de l'autre grâce au système ACAS (pas encore utilisé dans tous les dispositifs et canaux), qui est supérieur (pour la différenciation des GB) au critère de discrimination fixe.
Il est possible d'enregistrer plus de deux signaux différents par cellule, permettant ainsi d'en déduire plus d'un scattergramme pour distinguer et afficher les différentes populations cellulaires.

SILENT DESIGN®

Sysmex's design concept that contributes to a more enjoyable workplace experience by putting people first and optimising the interaction between the individual and the devices they use day in, day out.

Within our SILENT DESIGN® concept, we are focusing on five main principles to continuously improve the user experience: person - space - surface - series - longevity. Our SILENT DESIGN® products take into account all five principles to create a positive experience.

Specific gravity (SG)

Urinary specific gravity is based on the concentration of solutes in urine. It measures the ratio of urine density compared to water and provides information on the kidney’s ability to concentrate urine. If the specific gravity values drop below 1.010 g/mL urine, cells undergo faster lysis than in normal conditions (1.010 to 1.030 g/mL).

Support Manager

Composant logiciel permettant de contrôler les performances de l'ensemble du système d'analyse XN : il s'agit d'une application protégeant l'environnement fonctionnel ainsi que d'autres applications supervisant les besoins de maintenance et le contrôle des performances techniques.

Sysmex Education Enhancement and Development (SEED)

Articles spécifiques dédiés au contexte clinique et diagnostique dans une optique scientifique et informative. Les sujets abordés ont par exemple trait à la coagulation, l'hématologie, l'analyse d'urine, les liquides corporels etc.

Sysmex Xtra (Sysmex Xtra Online)

Extrait du magazine client imprimé par Sysmex « Sysmex Xtra », publié localement dans certains pays, Sysmex Xtra Online est une rubrique dédiée du site Internet Sysmex Europe, proposant un grand nombre d'articles sur les produits et les sujets s'y rapportant.

T

TCMH

La teneur corpusculaire moyenne en hémoglobine est déterminée à partir de la NGR et de l'Hb. TCMH [pg] = Hb/GR. La plage de référence normale pour la TCMH dépend de l'âge. La valeur TCMH tend à être proportionnelle au VGM, la taille d'une cellule est largement conditionnée par sa teneur en hémoglobine.
Les cellules ayant une TCMH normale sont appelées normochromes et celles avec des valeurs basses ou élevées sont respectivement désignées par les termes hypochromes et hyperchromes. Une TCMH basse indique une teneur trop faible des cellules en hémoglobine due à une production inadaptée. Les cellules sont dites hypochromes quand leur apparence est pâle lors de l'examen au microscope.

Temps de traitement réduits

Fonction permettant des mesures immédiates d'échantillons urgents et individuels.

Test / commande / analyse réflexe

Mesure d'un échantillon reposant sur des règles avec un profil d'analyse différent ou avancé en vue d'obtenir des résultats plus fiables.

Test / commande / analyse réitératif

Mesure d'un échantillon reposant sur des règles avec un profil d'analyse identique à la commande initiale en vue d'obtenir des résultats fiables.

Thrombopoiesis Workflow Optimisation (TWO)

TWO streamlines the entire platelet analysis workflow in the laboratory as it optimises the triggering of PLT-F reflex tests and supports the differential diagnosis of thrombocytopenic patients and their monitoring. 

The new TWO algorithm is embedded in the Extended IPU and can be used in conjunction with the PLT-F application.

U

Ureter

The ureter is a tube that carries urine from the kidney to the urinary bladder. There are two ureters, one attached to each kidney.

Urethra

The urethra arises from the base of the bladder and transports urine to the outside of the body for disposal. The urethra is the only urinary structure that differs significantly between females and males, due to the dual role of the male urethra in transporting both urine and semen.

Urinary bladder

The urinary bladder (also called ‘urocyst’ or ‘vesica’) is a hollow muscular organ that collects and stores urine from the kidneys via the ureters before disposal by urination. It is a highly distensible (or elastic) organ. A typical adult human bladder will hold between 300 and 500 mL before the urge to empty occurs, but it can hold considerably more.

Urobilinogen (URO)

Urobilinogen is a colourless by-product of bilirubin reduction. It is excreted in increased amounts in urine when the functional capacity of the liver is impaired or overloaded, or when the liver is bypassed. However, a value of zero is also critical since this may indicate biliary obstruction.

V

VGM

Le volume globulaire moyen est calculé à partir des GR et de Ht VGM[fL] = Ht/GR. La plage de référence normale pour le VGM dépend de l'âge. Les termes « normocytaire », « microcytaire » et « macrocytaire » sont utilisés pour décrire les populations de globules, avec un VGM normal, faible et élevé.
La taille d'un globule rouge dépendant de sa teneur en hémoglobine, un trouble de la production de cette dernière se traduira par des érythrocytes plus petits que la normale, microcytose. Les globules macrocytaires apparaissent en cas d'altération de la division des cellules précurseurs des érythrocytes dans la moelle osseuse.

W

WBC pathologies

White blood cell pathologies may affect either the myeloid or the lymphoid lineage. They can be the result of both reactive and non-reactive (neoplastic or malignant) disease. Reactive changes are observed in the course of infectious or inflammatory diseases whereas malignant alterations point to leucaemias, lymphomas and other haematological malignancies.

To distinguish between different diseases related to white blood cells, determining both their number and their exact type and maturity status is crucial. Automated haematology analysis is a vital component in the diagnostic process and helps identify the presence of disease by providing accurate cell counts and by highlighting conspicuous cell populations. In white blood cell diseases, finding the right diagnosis is complex and needs to consider all the information available from the complete and differential blood count, morphology, immune phenotyping, and other tests.

White blood cells (WBC)

White blood cells, also called leucocytes, are vital parts of the immune system. They help protect the body against infections and foreign invaders. WBC are round and, if they are granulocytes, granulated. They measure approximately 1.5 to 2 times the diameter of a red blood cell. In urine, the most common type of WBC are neutrophils (i.e. neutrophilic granulocytes), whereas lymphocytes or eosinophils (eosinophilic granulocytes) are rare findings in urine. A small number of WBC can be present in healthy urine but increased counts can point towards inflammation or infection within the urinary system.

WPC

Application concernant les valeurs cliniques, disponible en option sur les analyseurs bleus de la gamme XN-series, et destinée à mesurer les précurseurs leucocytaires, en fournissant en conséquence un système d'alarmes à deux niveaux (en association avec l'appli standard XN-Diff) pour les anomalies leucocytaires lymphatiques et myéloïdes, contribuant ainsi à éliminer les alertes faussement positives et les différenciations manuelles et à se concentrer sur les échantillons présentant des troubles de type néoplasique.

X

X-Class

Groupe d'analyseurs d'hématologie se composant des modèles XE-, XT- et XS-series, reposant tous sur la technologie de la fluorocytométrie en flux et fournissant un différentiel sanguin en 5 populations ainsi qu'une analyse variable des paramètres étendus ouvrant d'autres options diagnostiques.

XN Stem Cells

A new measurement option utilising the WPC measurement channel for the quantification of haematopoietic progenitor cells (HPC). The XN Stem Cells method has been shown to be comparable with the CD34 immune flow cytometry count in mobilised peripheral blood.

XN-BF

Application concernant les valeurs cliniques, disponible en option sur les analyseurs de la gamme XN-series, pour une mesure automatisée et standardisée des différents liquides corporels. Cette fonction permet une analyse rapide sans prétraitement des échantillons, disponible à toute heure du jour, avec une excellente reproductibilité des résultats et une réduction du nombre de numérations manuelles en chambres chronophages.
Outre la quantification des GB et GR, cette fonction fournit une numération totale des érythrocytes nucléés et les GB sont différenciés en cellules mononucléaires et polymorphonucléaires, fournissant des indications rapides sur des états infectieux et autres anomalies.

XN-CBC

Application concernant les valeurs cliniques, disponible en série sur les analyseurs de la gamme XN-series, pour l'analyse NFS complète.
La valeur ajoutée par rapport à la NFS standard réside dans la numération des érythrocytes nucléés (GRN), sous la forme d'une population distincte, ce qui peut s'avérer important dans l'identification de développements critiques pour des patients en USI. Cela signifie également que les valeurs de la numération GB ne sont pas touchées par la présence de GRN, par ex. chez les nourrissons, dont la concentration est relativement élevée. Cette fonction élimine la nécessité d'une numération manuelle des GRN, accélère le temps de traitement et fait progresser la standardisation.

XN-DIFF

Application concernant les valeurs cliniques, disponible en série sur les analyseurs de la gamme XN-series, pour une analyse différentielle des GB dans les échantillons sanguins. La valeur ajoutée par rapport au différentiel en 5 populations classique réside dans la numération des granulocytes immatures (IG), sous la forme d'une population distincte et dans le marquage tri-dimensionnel avec une grande sensibilité et des messages dédiés, le tout offrant des informations diagnostiques complémentaires au médecin.
Un mode « NGB basse » spécial, déclenché automatiquement au besoin, permet de différencier également, avec une meilleure fiabilité, les échantillons ayant une faible numération de GB, grâce à un volume de numération plus poussé.

Xtra (Xtra Online)

Y

Yeast-like cells (YLC)

Yeast cells are smooth, colourless and usually egg-shaped. They have birefringent walls, come in different sizes and often show budding. The most common type of yeast found in urine is Candida albicans. Yeast cells in urine can come from either skin-related or vaginal contaminations or can indicate mycotic urinary tract infections.

Copyright © Sysmex Europe GmbH. All rights reserved.
Personnalisez vos paramètres

Nous utilisons des cookies pour vous permettre une utilisation optimale de notre site web et pour améliorer notre communication avec vous. Nous tenons compte de vos choix et nous n’utilisons que les données pour lesquelles vous nous donnez votre consentement.

* Peut conduire à des restrictions dans les contenus et l’expérience d’utilisateur
Détails sur les cookies
Cookies strictement nécessaires
Ces cookies contribuent à l’exploitation de notre site web en autorisant des fonctions de base, telles que la navigation sur le site et l’accès à des zones sécurisées de notre site web. Notre site web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Cookies de statistiques
Ces cookies nous aident à comprendre comment des visiteurs interagissent avec notre site web, en récoltant des informations de façon anonyme. Ces informations nous permettent d’améliorer constamment notre offre.
Cookies marketing
Ils sont utilisés pour tracer des visiteurs sur des sites web. Ils ont pour objet de montrer des annonces pertinentes et attractives à chaque utilisateur et donc précieuses pour les éditeurs et les annonceurs tiers.